Rénovation d’une étable en miellerie

Rénovation d’une étable en miellerie

1024 685 terre-alternative.fr

Lors des journées portes ouvertes des 4 et 5 novembre 2017, vous aurez l’occasion de visiter ce chantier de rénovation d’une étable en miellerie. C’est Thomas et Claire qui rénovent ce village du centre Bretagne et qui proposent aux visiteurs une halte à la campagne agrémentée du miel produit par les abeilles. Au début du chantier, l’étable était dans son jus : murs chaulés, vieux pavés au sol, infiltration d’eau et humidité était aussi au rendez vous.

La rénovation de la toiture par un couvreur de la région de Ploerdut à permis de redonner à la bâtisse un bon « chapeau », il restait à lui faire de bonnes « bottes ». La canalisation des eaux de toiture, jusque là négligée, a permis de résoudre 80% des problèmes d’humidité, un drainage extérieur ainsi qu’une ventilation des pieds de murs intérieurs et extérieur assure l’évacuation de l’humidité résiduelle et l’assainissement du mur. Nous profitons de la venue des engins de chantier pour terrasser un hangar de stockage et la cour de déchargement.

à l’intérieur, après avoir creusé jusqu’au niveau des pierres de fondation, et posé le drain qui ventile le pied de mur intérieur, nous déversons du granulat de verre cellulaire pour réaliser un hérisson isolant et une bonne coupure capillaire sans empêcher le sol de « respirer ». Vient ensuite l’intervention de notre collègue carreleur, Stéphane St Drenan, qui réalise la chape et pose le carrelage à fresco. Ici, ce sera un carrelage technique anti-dérapant R9, pour répondre aux normes sanitaires affectant une miellerie. Dans le même temps, nous avons procédé au remplacement des menuiseries extérieure, la plupart n’étant même plus en place. Ce sont des menuiseries bois que nous avons posées, après les avoir bien entendu imprégnées d’une lasure protectrice. C’est l’entreprise

Les opérations suivantes sont : le remplacement de l’empoutrement et du faux-plafond, la pose des cloisons chaude, c’est à dire isolée, remplie de biques de chaux-chanvre qui est ensuite recouvert d’un parement en OSB, toujours pour répondre aux normes et pour des raisons économiques, après tout, cela reste un local technique. Dernière étape : la projection d’un enduit chaux-chanvre qui permet de réaliser un bon correcteur thermique et hygrométrique. En effet, ce type d’enduit reste perspirant tout en régulant les pertes d’énergie de chauffage. Enfin, c’est une paroi chaude, qui améliore la température ressentie dans la pièce de 3°C. Touche finale : nous avons rénové le rejointoiement du décroché de toiture qui surplombe la miellerie.

Pour terminer, nous avons réalisé ce chantier avec la collaboration de l’entreprise SARL PERRENES située à Carhaix-Plouguer. L’équipe de Jacques Riou a réalisé dans cette miellerie toute l’électricité et la plomberie.

 

 

Share
AUTEUR

Amaury Bidel

Après avoir auto-construit ma maison en bois, paille et terre en 2009, et après quelques aventures, je me suis lancé dans la rénovation et la construction de maison en centre Bretagne. Titulaire d'une licence professionnelle "économies d'énergies et énergies renouvelables" je mettrais mes compétences au service de vos projets, pour vous aider à réaliser des logements, sains, confortable et économes en énergies.

Tous les articles par : Amaury Bidel

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.