Isolation

Quand nous parlons isolation, soyons clair tout de suite : nous ne toucherons à de la laine de verre que pour l’emmener en déchetterie ! L’objectif final de notre entreprise, « terre alternative », est de combattre le réchauffement climatique. Si la laine de verre peut être un isolant thermique, « mieux que rien », sa fabrication consomme énormément d’énergie et dégage donc beaucoup de CO2 dans l’atmosphère, ce qui renforce les effets du changement climatique.

Nous préférons de loin les isolants biosourcés, issus des plantes ou même du recyclage. Un excellent exemple de produit biosourcé, issue du recyclage du papier, lui-même fabriqué à partir d’arbre est la ouate de cellulose. Celle que nous utilisons est recyclée à l’usine de St Martin des champs, près de Morlaix, à partir de journaux usagés, ce qui crée de l’emploi local. Ainsi, l’emploi de la ouate de cellulose, permet de stocker du carbone dans le bâtiment pendant toute sa durée de vie. Sans compter que la ouate sera de nouveau recyclable dans 40ans lorsqu’il faudra de nouveau rénover la maison.

Il existe de nombreux autres matériaux biosourcés pour l’isolation écologique des maisons. Nous utilisons aussi le liège, la fibre de bois, le chanvre, la paille. De plus nous sommes ouverts à tout autre matériaux ou techniques innovantes, dés qu’ils feront la preuve de leur intérêt pour le changement climatique.

Share